Carte interactive

La communauté de communes Pays Haut Val d'Alzette

France Nature Environnement

mirabel

Sondage

La prise en main par l'Etat du projet Alzette-Belval2015 est-elle une bonne nouvelle?
 

 


Les incinérations de déchets se poursuivent

Samedi, 16 Avril 2011 10:15

Vendredi soir, un adhérent d'Empreinte Positive a constaté avec indignation que les brûlages de déchets se poursuivent sur le site d'une entreprise d'Audun-le-Tiche (voir les photos ci-dessous), pourtant située à proximité de la déchetterie communautaire d'Aumetz ! Prévenus, les gendarmes ont constaté l'infraction.

L'association avait alerté il y a un an par courrier Monsieur Piovano, maire d'Audun-le-Tiche et la présidence de la CCPHVA sur les pratiques illégales de cette entreprise (voir courrier du 10 avril 2010) puisque le maire, est, au titre d’Officier de Police judiciaire, la première autorité compétente pour l’application du Règlement sanitaire départemental, texte de référence en matière d’hygiène et de salubrité (interdisant notamment le brûlage à l'air libre de déchets). L'association n'avait pas obtenu de réponse à ce courrier. Les autorités  locales n'ont semble-t-il pas engagé d'actions pour faire cesser ces agissements.

Ces brûlages de déchets émettent de nombreux produits toxiques pouvant contaminer la chaîne alimentaire puisque leurs émissions sont situées à côté de champs agricoles et d'élevages bovins. L'association regrette que le message de prévention délivré par M. Haguenoer, professeur en Santé publique, sur les risques sanitaires liés à l'incinération de déchets à l'air libre (disponible ici) ne soit pas pris en compte et que ces pollutions parfaitement évitables continuent à dégrader notre environnement autant que notre santé.

 

Clichés pris le 15 avril 2011 sur les hauteurs d'Audun-le-Tiche

 


 Le 21 avril, la situation s'est aggravée puisque de nouveaux déchets ont été ajoutés, dont de nombreuses plaques en polystyrène comme le montrent les photos ci-dessous. Si ces déchets partent en fumée, c'est une énorme quantité de composés toxiques qui sera produite à proximité de champs et d'élevages bovins.
 

 

 

Clichés pris le 21 avril 2011 sur le même site...



 

Le 4 mai, le premier tas de déchets a disparu, vraisemblablement éliminée par le feu... Les effets de la chaleur étaient encore visibles sur les éléments en polystyrène épargnés par les flammes...

 

 

 

Clichés pris le 4 mai 2011 sur le même site...


 

Le 21 juin, des déchets ont été ajoutés et un nouveau tas contenant beaucoup de bois est en formation... Apparemment, aucune nouvelle trace de brulage... A l'évidence, il y a un problème de gestion de déchets sur ce site, situé pourtant à deux pas de la dédéchetterie d'Audun-le-Tiche. Affaire à suivre...


Clichés pris le 21 juin 2011 sur le même site...


 

Au 31 aout, de nouveaux déchets ont été ajoutés aux différents tas déjà présents. La rentrée augure-t-elle de bonnes résolutions avec un nettoyage en règle ? Ou prépare-t-on un futur site d'enfouissement ?...un énorme brasier ???


Clichés pris le 31 aout 2011 sur le même site...


 

Au 2 octobre, toujours plus de déchets et aucune solution en vue...


Clichés pris le 2 octobre 2011 sur le même site...


 Le 20 octobre, toujours autant sinon plus de déchets en tout genre...

 

Clichés pris le 20 octobre 2011 sur le même site... 


Nouvelle incinération !!!!!

Ni cet article  régulièrement mis à jour (voir ci-dessus), ni notre courrier d'alerte envoyé à la CCPHVA, ni notre discussion auprès d'un responsable du site, ni les mises en garde des gendarmes n'auront empêché un nouveau brûlage de déchets...
 
 
 
 Photos prises le 18 novembre 2011 sur le même site...

En avril, un responsable du site nous déclarait que les horaires de la déchetterie située pourtant juste à côté ne convenaient pas à ses ouvriers. Sept mois plus tard, aucune solution n'a visiblement été trouvée. Il est particulièrement regrettable qu'aucun argument ne l'ait convaincu d'arrêter ces brûlages irresponsables... ni la loi qui interdit ces pratiques, ni les risques sanitaires liés à l'émission de composés toxiques qui polluent air, sol et eau, contaminant au passage la chaîne alimentaire puisque le site de l'entreprise est situé à proximité de champs agricoles et de pâturages...
A l'évidence, ce n'est pas prêt de s'arrêter puisque de nouveaux déchets sont déjà visibles pour un futur feu (voir photos ci-dessus).
Etant un peu à cours d'idées, quel argument proposeriez-vous pour faire entendre raison à ces délinquants de l'environnement ?
Pour information, un email d'alerte a été envoyé le 21/11/2011 au sous-préfet de Thionville, à la mairie d'Audun-le-Tiche et aux responsables de la CCPHVA. Nous attendons leurs réponses et ne manquerons pas de vous en tenir informés...

MISE A JOUR DU 22 décembre 2011
 
Le sous-préfet a bien reçu notre courrier et a contacté les autorités locales. Mr André Parthenay, président de la CCPHVA a invité un membre de l'association à l'accompagner pour discuter avec le responsable du site. A l'issue de cette discussion, le responsable s'est engagé à ne plus brûler ses déchets. Aux dernières nouvelles, il aurait pris un abonnement avec la déchetterie mais ses ouvriers, peu sensibilisés aux risques de pollution, auraient du mal à respecter l'engagement de leur patron : ils ont déjà rebrulé... Une réunion d'information avec les salariés et des membres d'Empreinte Positive est envisagée prochainement.
A noter que d'autres entreprises problématiques ont également été visitées et chaque responsable rencontré s'est engagé oralement à arrêter les brûlages. C'est une bonne chose, mais les paroles devront être accompagnées de faits... L'association restera vigilante !

EPILOGUE - JANVIER 2012

Bonne nouvelle en ce début d'année 2012 : le site a été nettoyé comme le montre la photo ci-dessous. Empreinte Positive espère vivement que cette nouvelle annonce la fin définitive de la pollution de ce petit bout de terre...