Carte interactive

La communauté de communes Pays Haut Val d'Alzette

France Nature Environnement

mirabel

Sondage

La prise en main par l'Etat du projet Alzette-Belval2015 est-elle une bonne nouvelle?
 
Actualité Empreinte Positive


Ligne ferroviaire Fontoy-Audun-le-Tiche : remettons le train sur les rails !

Dimanche, 3 avril 2011 21:47

Opération symbolisant la circulation d’un train sur les rails, les militants du collectif « Les grands chemins du val d’Alzette » (constitué d’AGIRR – FNAUT, ERFFAL, le secteur fédéral CGT des cheminots de la région de Metz et Empreinte Positive) ont fait circuler ce dimanche matin un vélorail sur le tronçon terminal de la ligne ferroviaire Fontoy-Audun-le-Tiche.

Les militants du collectif dénoncent le démantèlement programmé de plus de 3 km de linéaire sur le tronçon terminal de la ligne, qu’il est prévu de condamner au profit du projet « Tout-routier » de liaison Belval/A30 (ou plutôt Belval/Tiercelet puisque le raccordement à l'autoroute n'est pas prévu à l'heure actuelle) qui empiète sur une partie de l’emprise ferroviaire à Russange et Audun-le-Tiche.

La fermeture de ce tronçon préfigure le démantèlement de la totalité de la ligne, puisque la possibilité de créer un nouveau tronçon Fontoy-Belval pour un Transport en commun en site propre (TCSP) (comme le permettrait un protocole foncier signé en 2009 entre EPF Lorraine, Réseau ferré de France et le préfet de Région) n’est, d’une part, pas considéré par les pouvoirs publics comme un projet à engager, et d’autre part, ne nous paraît pas techniquement réalisable.

Répondre aux problèmes de saturation routière du bassin de vie enclavé du Pays haut val d’Alzette par un projet « Tout-routier » configuré sur axe Est-Ouest est une incohérence puisque la plus grosse part du flux routier des frontaliers qui se déploie sur un axe Nord-Sud continuera à saturer le centre-ville d'Audun-le-Tiche.

Le collectif milite pour la réouverture au trafic voyageur de cette liaison ferroviaire (qui n’est plus en service depuis 1996) puisqu’elle permettrait de capter le flux des frontaliers venant de l’A30 et de connecter le val d’Alzette au réseau TER de Lorraine en direction de Thionville, Metz, Nancy via Aumetz et Fontoy, en évitant l'axe déjà surchargé Thionville-Luxembourg via Bettembourg.

Alors qu’il est urgent de réduire la place des transports fortement consommateurs de pétrole et grands émetteurs de gaz à effet de serre, la remise en service de la ligne de chemin de fer Fontoy-Audun-le-Tiche offrirait de belles opportunités de mobilité face à un projet de liaison routière totalement obsolète par rapport aux prescriptions de développement durable.