Carte interactive

La communauté de communes Pays Haut Val d'Alzette

France Nature Environnement

mirabel

Sondage

La prise en main par l'Etat du projet Alzette-Belval2015 est-elle une bonne nouvelle?
 
Actualité Empreinte Positive

 


 

10 espèces de chauves-souris répertoriées sur Micheville

Mardi, 29 Mars 2011 13:18

L’année 2011-2012 a été déclarée « Année internationale de la Chauve-souris » par le PNUE (Programme des Nations unies pour l’Environnement) afin de mettre en lumière les qualités de ce petit mammifère qui représente un maillon essentiel dans l’équilibre des écosystèmes.

Les chiroptères sont très utiles pour l'homme et la nature. Ces animaux permettent de stabiliser les populations de nombreux insectes considérés comme nuisibles pour les cultures humaines, de maintenir l’équilibre des forêts de la planète en participant à la pollinisation ou à la dissémination des graines.

Or, malgré les efforts de conservation, la plupart des espèces chauve-souris sont menacées et leurs populations, à l'échelle mondiale, ont diminué de façon alarmante. La perte d'habitat, la déforestation, les perturbations liées aux activités humaines proches des sites d'hibernation, l'urbanisation croissante, la pollution atmosphérique, sonore et lumineuse,  les parcs d’éoliennes,  autant d’éléments qui ont pu participer à la fragilisation de l’espèce. Avec un seul jeune par femelle et par an, les populations sont vulnérables. Les 35 espèces de chauves-souris présentes en France et leurs habitats sont intégralement protégés par l'arrêté ministériel du 23 avril 2007 relatif à la protection des mammifères selon l'article L.411-1 du Code de l'environnement. 19 espèces sont classées dans la liste rouge de la faune menacée de France et 13 espèces sont présentes sur la liste rouge mondiale.

 Plus localement, notamment sur Micheville, ancien site minier devenu un poumon vert, l'association Empreinte Positive a collaboré avec la CPEPESC Lorraine (Commission de protection des eaux, du patrimoine, de l’environnement, du sous-sol et des chiroptères) pour recenser les espèces de chauves-souris. Micheville et ses alentours offrent toutes les qualités requises pour accueillir des chiroptères : réseaux de souterrains ouverts sur la friche, prairies sèches, forêts, anciennes fondations d'usines, galeries techniques, galeries de mines souterraines et anciens murs tels que le mur d'Aubrives représentent des habitats et des lieux de chasse ou de reproduction appropriés pour les chauves-souris.

Une première prospection à la fin de l’été 2010 avait révélé pas moins de 7 espèces dont le Grand murin (Myotis myotis) puis une deuxième observation hivernale est venue ajouter 2 nouvelles espèces à cette liste dont le spectaculaire Grand rhinolophe (Rhinolophus ferrumequinum), le plus grand des rhinolophes européens. À cet inventaire une autre espèce non répertoriée précédemment a également été relevée sur ce site en 2010 lors des études complémentaires faune/flore réalisées dans le cadre du projet de liaison routière A30/Belval. Ces 10 espèces de chauves-souris bénéficient d'un statut de protection communautaire.

Les 2 sites Natura 2000 luxembourgeois qui entourent le secteur de Micheville hébergent elles aussi des chauves-souris : la zone Natura 2000 d’Esch-sur-Alzette sud-est « Anciennes mines/Ellergronn » comptabilise 7 espèces, et la zone Natura 2000 de Differdange-est « Prenzebierg/Anciennes mines et carrières » en inventorie 10.

Listes des espèces répertoriées sur Micheville :

Grand murin (Myotis myotis)

Vespertilion à oreilles échancrées (Myotis emarginatus)

Vespertilion de Natterer (Myotis nattereri)

Vespertilion de Daubenton (Myotis daubentonii)

Sérotine commune (Eptesicus serotinus)

Oreillard roux (Plecotus auritus)

Pipistrelle commune (Pipistrellus pipistrellus)

Grand rhinolophe  (Rhinolophus ferrumequinum)

Vespertilion à moustaches (Myotis mystacinus) ou Vespertilion de Brandt (Myotis brandti)

Noctule de Leisler (Nyctalus leisleri)