Carte interactive

La communauté de communes Pays Haut Val d'Alzette

France Nature Environnement

mirabel

Sondage

La prise en main par l'Etat du projet Alzette-Belval2015 est-elle une bonne nouvelle?
 
Actualité Empreinte Positive


Empreinte Positive souffle sa première bougie

Jeudi, 1er juillet 2010


 

Empreinte Positive a fêté sa première année d’existence au mois de juin. Constituée en dehors de toute affiliation partisane, l’association a travaillé selon son objet statutaire de manière à œuvrer pour la protection de la nature et le respect des ressources, à trouver les moyens de préserver le territoire des actes qui dénaturent le paysage et le cadre de vie, ainsi qu’à prémunir les milieux naturels et la santé humaine de toute menace polluante. Le nombre et la diversité des actions menées au cours de cette première année ont démontré la nécessité manifeste de doter la CCPHVA, et par extension le territoire d’Alzette-Belval, d’une association de défense de la nature,dans le contexte actuel de projets de développement économique (EcoCité, OIN) et de construction d’une nouvelle infrastructure routière (liaison routière Belval-A30). Dans le cadre du plan de redynamisation territoriale, sur fond d'ÉcoCité, l’environnement constitue une dimension à part entière dans l’approche de développement durable du territoire, au même titre que l'économie et le social. Nous pensons que les acteurs locaux doivent s’engager dans une démarche d’exemplarité en termes d’environnement.
 
Ainsi, les infractions environnementales ont été la préoccupation initiale de l’association puisque la regrettable réalité se caractérise par la prolifération de l’élimination illégale et irrationnelle des déchets (décharges sauvages et brûlage à l’air libre). Ces pratiques sont potentiellement lourdes de conséquences pour la santé humaine, le cadre de vie et le patrimoine biologique, et n’ont plus leur place à l’heure des grands projets d’aménagement. L’association a exercé cette année un rôle de surveillance des sites à risque et d’alerte en cas d’infraction constatée. Nous avons envisagé cette mission en associant les acteurs locaux : nous avons ainsi noué des liens avec les élus (municipalités, communauté de communes), les associations (locales ou de protection de la nature), les forces de l’ordre ainsi que les services de l’État ou les partenaires institutionnels. Dans ce cadre par exemple, l’Établissement Public Foncier de Lorraine (EPFL) a octroyé un droit de passage sur le site de Micheville aux membres de l’association en juin 2009 ; nous avons porté 5 plaintes actuellement en cours de traitement à l’encontre d’entreprises qui brûlent régulièrement à l’air libre leurs déchets d’activité ; nous bénéficions de conseils d’ordre juridique de la part de France Nature Environnement et de sa fédération régionale Mirabel LNE. Puisque nous pensons que la qualité de l’environnement doit être considérée par les acteurs locaux comme un atout de développement, nous continuerons à les solliciter pour que soit initiée une politique adaptée en matière de lutte contre les atteintes à l’environnement qui se doit d’être en harmonie avec une vision globale d’aménagement durable.

Nous avons également été portés à réfléchir sur les atouts environnementaux du territoire. Afin d’évaluer cet enjeu nous avons initié des inventaires naturalistes sur le site de Micheville et la zone de la Beler (plaine de Rédange-Russange). Nous avons découvert des espaces naturels parfois fragilisés par les atteintes polluantes mais d’une richesse biologique et paysagère fabuleuse. Au cœur de la future ville nouvelle, cette zone est comparable aux sites naturels classés Natura 2000 dans le sud du Grand-Duché de Luxembourg, contigus, bénéficiant d’une continuité écologique et partageant un passé industriel commun lié au développement de la sidérurgie. Par ces aspects, le site de Micheville et la zone Beler constituent une mosaïque d'habitats d'intérêt écologique pour de nombreuses espèces présentes de part et d'autre de la frontière. Selon les principes du Grenelle de l’environnement, ce patrimoine naturel mérite d’être préservé, la sauvegarde d’espèces remarquables d’être assurée, la diversité des habitats d’être maintenue et renforcée.  Sans refuser le développement, nous appelons donc à la prudence. Les impacts résiduels sur la biodiversité des futurs aménagements doivent être évalués et maîtrisés. On ne peut pas se contenter de surestimer les effets positifs, et minorer les inconvénients des choix économiques qui vont être faits. Comme lors des événements relatifs aux forages sur le plateau de l’aérodrome et à l’enfouissement des zones humides de Russange, nous garderons un œil critique, refusant selon nos valeurs, les pertes brutes en matière de biodiversité.  Notre démarche a et aura pour objectif d'informer les décideurs de l’intérêt patrimonial, écologique, faunique et floristique du territoire, et nous veillerons au fait que les projets d'aménagement prennent en compte cette richesse. Empreinte Positive a commencé à réfléchir à des projets de réhabilitation de ces sites et de mise en valeur du patrimoine local (chemins de randonnées, parcours nature…) et nous concentrerons notre attention sur cette question pour l'année à venir.

Pour tous ces aspects, si le dialogue a été établi au niveau local et des actions de sensibilisation initiées, concrétisées par la conférence « Micheville, des enjeux grandeur Nature », il reste cependant beaucoup de chemin à parcourir. Ces valeurs de respect du vivant et de préservation des milieux naturels qui nous tiennent à cœur ont nécessité et nécessiteront une cadence soutenue de réunions de travail et la cohésion d’une équipe forte et courageuse de bénévoles. Je suis convaincue que les actions menées par l’association ont déjà contribué à initier une évolution qui aboutira à une meilleure prise en compte des enjeux environnementaux sur le territoire. Je tiens à remercier tous ceux qui, en s’engageant dans l’action de l’association, membres actifs, adhérents, partenaires associatifs ou sympathisants ont contribué à cette évolution positive. Soyez certains que la nouvelle équipe de bénévoles fraîchement élue est prête à entreprendre pour 2010-2011 un rythme intensif car un travail passionnant nous attend !
 
 
 
Clichés pris dans le cadre des prospections naturalistes d'Empreinte Positive
sur le site de Micheville et la plaine de la Beler au printemps 2010
 
Crapaud Pelodyte ponctué : photo de Stéphane Mouthuy
Ophrys abeille : photo de Sylvain Skraber
Oeufs d'amphibiens et Orchis pyramidal : photos de Daniel Bracchetti - voir son album photo sur Flickr