Carte interactive

La communauté de communes Pays Haut Val d'Alzette

France Nature Environnement

mirabel

Sondage

La prise en main par l'Etat du projet Alzette-Belval2015 est-elle une bonne nouvelle?
 
Actualité Empreinte Positive
 Envoyer

Empreinte Positive s’inquiète d’une nouvelle pratique d’élimination des déchets : l'élimination à petit feu ! Une série d’infractions a été observée à Rédange et à Micheville :

  • Vendredi 13 novembre 2009, plusieurs membres de l'association ont constaté qu’une nouvelle élimination irrégulière de déchets par le feu avait lieu sur le site d'une entreprise de Rédange. Peu comparable aux grands brasiers observés ces derniers mois, le feu était circonscrit dans un container métallique. La gendarmerie a été avertie du délit mais au regard de la faible ampleur du feu, la brigade ne se serait pas déplacée. L’infraction constitue pourtant une récidive pour cette société puisqu’une plainte est en cours pour des faits similaires.
Brûlage à l'air libre dans un container métallique (Rédange)
  • Lundi 16 novembre 2009 au matin, malgré une pluie incessante, des promeneurs ont observé d’épaisses fumées noires provenant du site d'une entreprise basée à Micheville sur le territoire de Villerupt. Des témoins nous ont rapporté que des huiles avaient été incinérées. Le policier municipal a fait cesser le brûlage immédiatement et a averti, qu’en cas de récidive, il dresserait un procès verbal. Une photo prise la veille par des membres de l’association en surveillance citoyenne sur le site de Micheville, témoigne de la récurrence de la pratique.
Traces d’incinération récente et forte odeur de plastique brûlé
(cliché pris la veille du brûlage à Micheville)
  • Ce même jour du 16 novembre dans l’après-midi, deux membres de l'association ont constaté qu'une autre entreprise localisée sur le site de Micheville, incinérait également ses déchets dans un container métallique ! Même si les deux policiers rencontrés après cette surveillance citoyenne à Micheville n'ont pas enregistré la plainte des membres de l'association (la procédure ne serait pas de la compétence de la Police Nationale), ils se sont montrés très chaleureux et soutiennent les actions de l'association.
Ouvrier directement exposé aux fumées qu'il produit (Micheville)

 

Si au premier abord on peut se féliciter d’une plus faible ampleur des brûlages, Empreinte Positive s'inquiète : si le feu est alimenté toute la journée, les quantités de déchets éliminées et la production de composés toxiques resteront identiques. Nous rappelons ici que l'élimination des déchets par brûlage à l'air libre est strictement interdite.

Empreinte Positive dénonce cette série d'infractions caractérisées pour éviter qu'elles ne se reproduisent inexorablement...