Carte interactive

La communauté de communes Pays Haut Val d'Alzette

France Nature Environnement

mirabel

Sondage

La prise en main par l'Etat du projet Alzette-Belval2015 est-elle une bonne nouvelle?
 
Actualité Empreinte Positive
Jeudi, 10 Septembre 2009 14:04

Lundi 7 septembre, Empreinte Positive alertait la municipalité de Rédange sur la présence de déchets entravant l'accès des riverains aux bennes de tri, rue De Gaulle (voir photo 1). Étant donné la complexité du problème, l'association décidait de saisir cette opportunité pour proposer son aide et discuter avec les élus locaux des solutions qu'il conviendrait de mettre en place pour espérer trouver une situation acceptable pour tous.

Le mercredi 9 septembre, la mairie ordonnait le nettoyage du site et les déchets furent regroupés sur un tas.

Le lendemain matin, soit le jeudi 10 septembre à 8 heures, les membres d'Empreinte Positive ont constaté, consternés, que tous les déchets regroupés la veille avaient été incinérés. Le feu aurait été mis le mercredi soir vers 19 heures d'après certains témoins. Les flammes étaient encore vives ce jeudi matin comme le montre la photo 2. Parmi les cendres, nous avons observé la présence de bouteilles en plastique, des tuyaux en caoutchouc, d'aluminium et divers déchets ménagers calcinés. Ces déchets émettent des produits potentiellement très toxiques lors de leurs combustions. A noter qu’une partie de ces fumées pouvaient être inhalées par les écoliers qui jouaient dans la cour de l'école située à proximité !

Une question reste à élucider : « qui a brûlé ces déchets et pourquoi ? ». La recherche d’une solution rapide, facile et efficace pour l'élimination des déchets, associée à l’ignorance des nuisances dues aux incinérations de la part des individus responsables est certainement la principale cause de cette gestion illégale et catastrophique des déchets. Cet exemple permet de mesurer le travail de sensibilisation qu’il reste à faire pour qu’une véritable prise de conscience des risques liés au brûlage des déchets modifie durablement les comportements.

L'association Empreinte Positive n'a pas porté plainte dans cette affaire et cherche des solutions alternatives pour sensibiliser durablement les personnes concernées. L'association se réserve toutefois le droit de rapporter ces faits dans une plainte si des faits similaires étaient constatés.

 

Photo 1, lundi 7 septembre, Rédange

 

 

Photo 2, jeudi 10 septembre, Rédange